Publié le : 31 juillet 2019 Mise à jour : 20 août 2019
81 vues

Sécheresse : niveau d’alerte renforcée

Mesures de restriction sur l'eau à respecter dans le Rhône

Information du service Cadre de Vie

La sécheresse qui sévit sur notre région depuis plusieurs mois, et qui avait déjà fortement affecté les départements rhônalpins l’an dernier, a conduit la préfecture du Rhône à prendre un arrêté, le 26 juillet 2019, qui restreint très fortement l’usage de l’eau.

Si le lavage des voitures est interdit, ce seront sans conteste les restrictions de l’arrosage qui auront les conséquences les plus importantes et les plus visibles. Pour les particuliers comme pour les collectivités, il est interdit d’arroser les gazons et massifs de fleurs. Seules les plantations de l’année de rosiers, arbustes et arbres pourront être arrosées de façon manuelle ou par système de goutte à goutte. Le service Cadre de Vie qui entretient les espaces verts de notre commune avait anticipé ces mesures qui semblaient inéluctables au vu de l’accélération du dérèglement climatique. La quasi-totalité des massifs de rosiers, arbustes et plantes vivaces sont paillés. Ce qui permet de limiter l’effet de la sécheresse et de réduire le nombre d’arrosage.

Nos plantations de l’hiver dernier, conformément à l’arrêté préfectoral, sont arrosées très tôt le matin et jusqu’à 8h. Si nous sommes relativement confiants sur le devenir de ces plantations durables, nous sommes par contre pessimistes sur l’état des pelouses qui, ici et là, ont commencé à sécher, et plus encore des massifs de plantes annuelles. Il est à craindre que de nombreuses plantes dépérissent faute d’arrosage. Nous procéderons alors à des arrachages sélectifs afin de conserver au mieux et le plus longtemps possible le bénéfice des variétés les moins sensibles à la sécheresse. Les pelouses feront l’objet de peu de tonte. Seulement pour couper les inflorescences des plantes les plus xérophiles. La hauteur de coupe a été remontée de quelques centimètres afin de ne pas affaiblir plus encore les gazons.

Et bien sûr, plus que jamais, nous attendons avec hâte les averses du 15 août. En espérant qu’elles soient le plus précoces possible.

+ d’info