Publié le : 9 avril 2019 Mise à jour : 18 avril 2019
272 vues

Collecte des ordures ménagères


Depuis début avril, la collecte des ordures ménagères est perturbée à Vaulx-en-Velin, en raison d’un mouvement social des salariés de l’entreprise Pizzorno, titulaire du marché passé par la Métropole de Lyon. Cette dernière nous annonce la reprise des collectes dès aujourd’hui, jeudi 18 avril, et un retour à la normal d’ici samedi soir.


Retrouvez ci-dessous le communiqué de la Métropole de Lyon du mercredi 17 avril :

Grève des personnels de l’entreprise de collecte Pizzorno – Point sur la situation

Alors que les personnels de l’entreprise Pizzorno poursuivent le mouvement depuis maintenant 16 jours, la Direction générale de la Métropole a rencontré une nouvelle fois cet après-midi les dirigeants de Pizzorno. Cette rencontre avait un double objectif : s’assurer que le ramassage des ordures revienne à la normale dès cette fin de semaine dans les rues de Lyon (3ème, 6ème et 8ème) ainsi que dans les communes de Villeurbanne, Bron et Vaulx-en-Velin et favoriser une sortie de la grève dans les plus brefs délais.

Après avoir rappelé à Pizzorno ses responsabilités et les pénalités financières qu’elle encourt dans le cadre du marché la liant à la Métropole, l’entreprise vient de s’engager à :

  • assurer à partir de demain matin le service de collecte à 100% sur l’ensemble de leurs tournées habituelles ;
  • rattraper le retard accumulé de la collecte depuis deux semaines d’ici samedi soir.

En contact régulier avec les maires des arrondissements et communes concernées par la grève et très attentif aux conséquences sanitaires et de sécurité générées par ce mouvement depuis plus de deux semaines, David Kimelfeld, Président de la Métropole a adressé un nouveau courrier pour les informer des engagements pris par l’entreprise Pizzorno dès demain.


Retrouvez ci-dessous un communiqué de la Métropole de Lyon du lundi 15 avril :

Grève des personnels de l’entreprise de collecte Pizzorno Point sur la situation

Les personnels de l’entreprise Pizzorno ont entamé aujourd’hui leur 14ème jour de grève, impactant fortement le ramassage des ordures à Lyon (3e, 6e, 8e) ainsi que dans les communes de Villeurbanne, Bron et Vaulx-en-Velin.

Deux semaines après le début du mouvement, la Direction générale de la Métropole a reçu ce jour la Direction de l’entreprise Pizzorno. Lors de cette rencontre, la Métropole a exprimé son inquiétude quant à la durée de la grève, ses conséquences pour les habitants concernés ainsi que les actes de violence observés au sein de l’entreprise ces derniers jours.

Au regard de la situation sanitaire, la Métropole a insisté pour que l’entreprise Pizzorno assume ses responsabilités et trouve une solution dans les prochains jours.

Dans l’attente, la Métropole a décidé de pallier aux difficultés de Pizzorno en mobilisant dès demain d’autres entreprises qui collecteront les déchets sur les sites sensibles présentant des risques sanitaires et de sécurité.

Si aucune avancée n’est trouvée d’ici jeudi pour sortir de la grève, la Métropole appliquera les pénalités financières telles que prévues dans le contrat liant la Métropole et Pizzorno, dont la principale pouvant aller jusqu’à 20 euros par poubelle non ramassée.


Retrouvez ci-dessous le communiqué de la Métropole de Lyon du 12 avril :

 Grève des éboueurs de l’entreprise Pizzorno

Au cours d’un entretien ce matin, le président de la Métropole David Kimelfeld a rappelé au directeur général de Pizzorno, prestataire de la collectivité, ses responsabilités et ses engagements dans le cadre du contrat le liant à la métropole.

Dix jours après le début de la grève, le président a fait un point précis de la situation avec la société Pizzorno, ce mouvement social impactant sensiblement le ramassage des bacs poubelles à Lyon (3e, 6e, 8e) et dans les communes de Villeurbanne, Bron, et Vaulx-en-Velin.

Le Président a convoqué les dirigeants de l’entreprise lundi prochain pour travailler sur la bonne exécution du marché qui lie la Métropole de Lyon à la société Pizzorno. La direction de Pizzorno a pour sa part annoncé qu’elle avait, lors des négociations avec ses agents et les organisations syndicales, fait des propositions d’amélioration des conditions de travail.

Depuis le début du conflit, le service de ramassage fonctionne en moyenne à moitié de ses capacités humaines et matérielles, entraînant une mise en œuvre de la collecte une à deux fois par semaine selon les territoires, mais un encombrement réel et gênant sur des zones urbaines à forte densité.

Les « points noirs » présentant des risques sanitaires et de sécurité et qui sont signalés par les communes concernées et la Métropole sont pris en charge dans le cadre de tournées complémentaires exceptionnelles réalisées en fin de journée.

La Métropole de Lyon est très attentive à la situation et n’exclut pas – dans le strict cadre juridique du contrat de marché public signé entre l’entreprise et la collectivité – d’intervenir sur le terrain si la situation sanitaire et sécuritaire des territoires concernés venait à se dégrader.

Rappelons que l’entreprise Pizzorno est l’un des trois prestataires privés de la Métropole de Lyon pour la collecte des ordures ménagères.


Informations de la Ville de Vaulx-en-Velin, le 9 avril :

Le 9 avril 2019 à 17h, deux camions de ramassage sur quatre ont circulé sur le territoire de la commune. Les interventions ont concerné une partie du Nord de la ville.

Le chef du secteur Vaulx-en-Velin de la Métropole et une chargée de mission propreté de la Ville de Vaulx-en-Velin effectuent des tournées régulières pour identifier les points de difficulté, et faire intervenir, sur ces lieux prioritaires, les camions présents.

La Métropole a prévu des ramassages ciblés réalisés en fin de journée lorsqu’existent des amoncellements pouvant menacer la salubrité ou la sécurité publique.

En parallèle, le service nettoiement de la Métropole a fait passer un camion plateau dans certaines rues afin de ramasser les ordures ménagères.

La Métropole nous informe qu’une nouvelle réunion de négociation entre la direction de Pizzorno Environnement et les agents est prévue ce mercredi 10 avril.

Trois engins de collecte interviendront ce même jour sur le territoire vaudais, en complément de la collecte du tri sélectif.

La municipalité restera attentive à la meilleure prise en compte des situations complexes créés par cette situation en souhaitant une sortie de crise la plus rapide possible.