Publié le : 21 février 2020 Mise à jour : 17 mars 2020
161 vues

AnnuléJournée nationale du souvenir et de recueillement à la mémoire des victimes civiles et militaires de la guerre d’Algérie et des combats en Tunisie et au Maroc

[ Info du 17/03/2020 ]

En raison des risques liés à l’épidémie de COVID-19, la cérémonie officielle de commémoration, la lecture et la projection-débat sont annulées. 

[ INFOS DU 12/03 ]

La lecture théâtralisée et la projection-débat du vendredi 20 mars à 19h30 sont annulées. Nous vous remercions de votre compréhension. À ce jour, la cérémonie officielle du jeudi 19 mars à 18h est maintenue.

________________________________

Dans le cadre de la Journée nationale du souvenir et de recueillement à la mémoire des victimes civiles et militaires de la guerre d’Algérie et des combats en Tunisie et au Maroc, une cérémonie officielle se déroule jeudi 19 mars à 18h au Monument aux Morts.

Vendredi 20 mars à partir de 19h30, la commémoration se poursuit au cinéma Les Amphis avec une lecture théâtraliséela projection-débat du film « Le retour » en présence du réalisateur Saïd Oulmi et un buffet de l’amitié.

 


Cérémonie officielle

Jeudi 19 mars 2020 à 18h

Monument aux Morts, place Gilbert-Dru, à Vaulx-en-Velin

La cérémonie est suivie d’un pot de l’amitié à la Maison du Combattant.

Avec la participation du centre social Georges Levy, du lycée Les Canuts, du CCAM (Centre des Cultures Arabes et Méditerranéennes), de l’UFAC (Union Française des Anciens Combattants), de la FNACA (Fédération Nationale des Anciens Combattants en Algérie, Maroc et Tunisie) et du Chœur du Souvenir.


Lecture et Projection-Débat 

Vendredi 20 mars 2020 à 19h30

Cinéma Les Amphis, rue Pierre-Cot, à Vaulx-en-Velin

Gratuit – Entrée libre

Alger 1962, Hôpital MustaphaÉlisabeth Rodet (1930-2019) a travaillé comme puéricultrice à l’Hôpital Mustapha Pacha à Alger du 1er décembre 1961 au 22 octobre 1962. Elle habitait la Casbah.  

Dans son récit Alger 1962, Hôpital Mustapha…, elle relate les conditions dans lesquelles elle n’a cessé d’effectuer son travail à l’hôpital malgré un climat de guerre civile où suspicions, menaces, troubles et violences étaient à leur paroxysme. À la fois humble et stupéfiant, ce témoignage  illustre de façon singulière l’histoire de l’indépendance algérienne.

  • 20h : Projection-débat « Le Retour » (2014) de Saïd Oulmi, en présence du réalisateur

Pour avoir refusé la colonisation et voulu défendre leur identité, des algériens ont été condamnés à être déportés au bagne en Nouvelle-Calédonie. Ils ne savaient pas qu’ils partaient pour la majorité d’entre eux dans un voyage sans retour. Après 130 ans, les descendants de ces déportés renouent les liens brisés au 19ème siècle avec la terre mythique de leurs ancêtres, l’Algérie.

Une soirée organisée par le CCAM, Lyon Outre-Mer et l’EPI (Espace Projets Interassociatifs).

Buffet de l’amitié : participation 5 euros. Contactaccueil.epi@gmail.com – 04 78 79 52 79.