Vaulx-en-Velin

Publié : 5 septembre 2018 Mise à jour : 1 mars 2024
7 206 vues

Environnement & cadre de vie

Canal de Jonage avec l'usine hydroélectrique de Cusset

  1. NouveauFerme urbaine
  2. Plan Climat Énergie Territorial
  3. Éco-projets
  4. Sensibilisation
  5. Parcs & jardins
  6. Zone maraichère et agricole
  7. Charte Zéro-phyto
  8. NouveauConcertation ZFE
  9. Risques majeurs
  10. Chauffage collectif
  11. + d’info
  12. Contact

Ferme urbaine

Appel à manifestation d’intérêt pour l’installation d’une ferme urbaine « Quartiers Fertiles »

Quartiers fertiles - continuum agricole - projet de ferme urbaine

Avec le soutien de l’ANRU et de la Métropole de Lyon, la Ville de Vaulx‑en‑Velin souhaite promouvoir et accompagner les projets d’agriculture urbaine sur son territoire. La Ville lance un appel à manifestation d’intérêt à compter du lundi 2 octobre 2023 pour identifier des porteurs de projets potentiels pour la réalisation d’une ferme urbaine.

Pour tous renseignements complémentaires ou demande de visite de site, le porteur de projet peut s’adresser au service environnement à l’adresse suivante : service.environnement@mairie-vaulxenvelin.fr.

La réponse à l’AMI devra se faire par envoi du formulaire de présentation d’ici le 31 janvier 2024 inclus par courrier postal avec accusé de réception à :

Mairie de Vaulx‑en‑Velin
Service Environnement
AMI ferme urbaine
1 Place de la Nation
69120 Vaulx en Velin

Une copie électronique peut être envoyée à l’adresse : service.environnement@mairie-vaulxenvelin.fr. La date limite pour manifester son intérêt est fixée au 31 janvier.


plan climat énergie territorial

Plan Climat Énergie Territorial (PCET)

Par délibération du 15 février 2015, la Ville s’est engagée dans une démarche globale et structurante pour lutter contre le changement climatique et ses répercussions, à travers l’élaboration d’un Plan Climat Énergie Territorial (PCET) à l’échelle communale. Ce PCET permet d’inscrire l’action municipale dans le cadre des engagements nationaux, régionaux et métropolitains. Ils incluent la division par 4 des émissions de gaz à effet de serre (GES) à l’horizon 2050 (on parle de « Facteur 4 ») et les objectifs dits de «3x20» d’ici 2020 :

L’école René Beauverie est le premier bâtiment BEPOS construit sur la commune : il produit plus d’énergie qu’il n’en consomme pour son fonctionnement – août 2020
  • réduire ses consommations énergétiques de 20 %
  • réduire ses émissions de GES de 20 %
  • avoir une part d’énergies renouvelables de 20 % dans sa consommation

Une première étape de cette démarche a consisté à élaborer un plan d’action interne à la collectivité dans une logique d’exemplarité, avant de construire une stratégie territoriale mobilisant les acteurs locaux.

Ce plan d’action interne du PCET a été élaboré à partir d’un bilan gaz à effet de serre (BEGES) réalisé en 2016 sur le patrimoine et les services municipaux, à partir des données de l’année 2015. Le total d’émissions GES est évalué à 8 000 tonnes de CO2, soit 5 tonnes par agent, ce qui correspond à une moyenne correcte pour une collectivité. Les deux postes prioritaires (représentant près de 60 % des émissions) sont les consommations énergétiques du patrimoine bâti et les déplacements domicile/travail des agents. Le diagnostic fait ressortir également 5 postes secondaires, mais significatifs sur lesquels des marges de manœuvres existent : les immobilisations (construction de bâtiments, parc informatique, parc de véhicules), la restauration (cantines scolaires), les déchets (déchets administratifs notamment) et les autres achats.

La municipalité encourage les déplacements à vélo – février 2016

Au regard des résultats de ce diagnostic, 4 orientations stratégiques ont été définies :

  • développer un patrimoine sobre, efficace et économe en énergie
  • avancer vers une mobilité diversifiée pour les agents
  • mettre en place une politique d’achat responsable et réduire les déchets
  • sensibiliser aux enjeux énergie-climat et former le personnel municipal

Le programme d’intervention interne, comprenant un total de 32 actions, a été voté lors du Conseil Municipal du 15 novembre 2018. D’après l’estimation des résultats attendus, il devrait permettre à la collectivité d’atteindre la trajectoire de baisse de 20 % de ses émissions GES d’ici 2020. En matière d’énergies renouvelables, la ville a d’ores-et-déjà atteint l’objectif européen avec une part de 26 % d’énergies renouvelables utilisées dans sa consommation finale, grâce à la chaufferie urbaine alimentée au bois.

Rénovation thermique du parc de logement social, dans le cadre du NPNRU avec une ITE – Cervelières Sauveteurs, chemin de la Godille – avril 2021

Consultez ou téléchargez :


Sensibilisation

De nombreuses initiatives sont conduites pour sensibiliser largement à la nécessité d’évoluer vers des modes de vie plus respectueux de l’environnement et à l’intérêt du développement durable.

L’aire de pique-nique végétalisée et parking, devant le Lycée Doisneau, a fait l’objet d’une concertation organisée par le Conseil de quartier Centre-Ville Pré-de-l’Herpe, des lycéens et les services de la Ville, en 2019 – Photo Sémi Debbeche – 23 juin 2021

La Ville promeut notamment des actions à destination des scolaires et du jeune public, en lien avec le Programme d’Éducation à l’Environnement de la Métropole de Lyon. Ce dispositif permet de mobiliser les services et des associations spécialisées dans le champ de l’écologie (nature et biodiversité, arbres et paysages, mobilité, énergie, consommation durable, tri et réduction des déchets, préservation de l’eau et du fleuve…). Dans le cadre des projets d’aménagement urbain, des programmes pédagogiques in situ sont construits en partenariat avec les établissements scolaires et les structures socio-éducatives du quartier.

Diverses animations sont également développées en direction du grand public à l’occasion des campagnes impulsées au niveau européen (Semaine de la réduction des déchets, semaine du développement durable). Ces manifestations donnent lieu à une large mobilisation de la Ville et de ses partenaires (associations, centres sociaux, MJC, conseils de quartier, bailleurs…).

La Ville se fait aussi le relais des challenges écocitoyens coordonnés au niveau de la Métropole de Lyon (Défi Familles à Énergie positive, Défi Zéro Déchet Zéro Gaspi…), et des manifestations de promotion des modes alternatifs à la voiture (Convergence vélo, Challenge mobilité).

La Métropole de Lyon soutient les initiatives de compostage partagé : vous pouvez faire une demande pour obtenir un site de compostage dans votre quartier sur le site toodego.com

Pour en savoir plus sur la gestion de l’eau sur le territoire, téléchargez le rapport 2018 de la Métropole sur le prix et la qualité de l’eau potable et de l’assainissement.


Parcs & jardins publics

Carte des parcs et jardins de Vaulx‑en‑Velin

Données publiques issues du site internet https://data.grandlyon.com

Parc de la Rize

Footing le long des berges du canal et de la Rize
Footing le long des berges du canal et du Parc de la Rize – juin 2019

La Rize est un cours d’eau qui s’écoule sur 3 communes : Décines, Vaulx‑en‑Velin et Villeurbanne). Au niveau de Vaulx‑en‑Velin, cette rivière coupe la commune en deux parties Nord/Sud, le long du canal de Miribel Jonage. Lorsque le canal a été créé en début du 20e siècle, il est venu naturellement s’appuyer sur une déclivité naturelle de moraines glacières, ainsi la main de l’homme n’a eu à construire qu’une seule digue sur la rive droite.

Chemin de halage le long du canal et du parc de la Rize – juillet 2022

Situé entre le canal et la Rize, le Parc de la Rize est un espace de verdure apprécié par les usagers et les riverains du quartier. Les marcheurs, coureurs et cyclistes apprécient emprunter les pistes de l’anneau bleu (projet d’aménagement de revitalisation des canaux et de leurs abords) attenantes au Parc de la Rize qui menent jusqu’au Grand Large, à Décines et Meyzieu, ou au Grand Parc.
Le canal et la Rize vus du ciel avec le positionnement des passerelles

Parc François Mitterand

Jardin de la Paix et des Libertés

Esplanade TASE

Esplanade TASE – juillet 2022
Jeux pour enfants sur l’esplanade TASE – juillet 2022
Tables et bancs publics sur l’esplanade TASE – juillet 2022
Toilettes publiques sur l’esplanade TASE – juillet 2022

Jardins communaux

La ville de Vaulx‑en‑Velin permet à ses habitants de louer des parcelles dédiées au jardinage. Il existe 3 sites de jardins communaux :

  • Jardins des Violettes – rue des violettes : 12 parcelles (1560 m2)
  • Jardins de la Thibaude – rue Joannès Drevet : 20 parcelles (2280 m2)
  • Jardins de l’Écoin – rue Paul Eluard : 56 parcelles (3830 m2)

Les jardins permettent la production de fruits, légumes, plantes à des fins d’autoconsommation et à moindre coût. Ils contribuent à créer et maintenir du lien social entre les jardiniers et les habitants de la commune. Ils renforce la place donnée à la nature et embellissent la ville. Ils constituent également une activité de loisirs contribuant au bien-être et au maintien d’une bonne santé. Ils permettent aussi de mieux appréhender l’écosystème, de respecter les équilibres et la biodiversité, de comprendre le danger des pesticides pour la santé publique. De plus, en milieu urbain, le jardin constitue, avec les parcs et squares, un des outils de végétalisation et d’amélioration du cadre de vie. Ils renforcent la trame verte et bleue du territoire, rendant encore plus agréable les modes doux de déplacements.

+ d’infos

Service Occupation des Espaces publics

Votre enfant est né en 2022 ou 2023 ? La Ville de Vaulx‑en‑Velin lui permet de parrainer un arbre !

La place des arbres en ville est aujourd’hui un élément essentiel de la transition écologique. L’opération « Une naissance, un arbre » célèbre la venue au monde de chaque enfant né·e à partir de 2022 et résidant à Vaulx‑en‑Velin, tout en agissant pour préserver la biodiversité et rendre la ville plus agréable.

En savoir plus / Faire une demande de parrainage


Nouveau

Zone à Faible Émission (ZFE) – Concertation

Périmètre de la ZFE – Source Métropole de Lyon – décembre 2020

Les élus de la Métropole de Lyon ont délibéré le 15 mars 2021 en faveur d’une amplification du projet de Zone à Faibles Émissions aux particuliers, ceci afin de lutter contre les émissions de dioxyde d’azote (NO2). Cette amplification doit être mise en œuvre en 2 étapes :

  1. Juillet 2022 : Interdiction de tous les véhicules classés Crit’Air 5 ou non classés (sauf dérogations). Cette proposition est actuellement soumise à la concertation réglementaire (du 3 novembre 2021 au 5 février 2022)
  2. 2023 à 2026 : Interdiction progressive de tous les véhicules classés Crit’air 4, puis 3 puis 2 (sauf dérogations). Cette proposition sera soumise à concertation préalable

La concertation citoyenne autour de la ZFE est en cours, du 3 septembre 2021 au 5 février 2022 :


Chauffage collectif

Carte du réseau de chauffage urbain de Vaulx‑en‑Velin – en vert : le réseau existant – 2019

Réseaux de chaleur urbains, systèmes de chauffage et d’eau chaude, chaufferie biomasse

Le réseau de chaleur ou de froid (ou Réseau Grande île) a été créé en 1970. Sous l’autorité de la Métropole de Lyon, c’est la société V3E (filiale 100% Dalkia) qui a la délégation de service publique du chauffage urbain de Vaulx‑en‑Velin. Celui-ci alimente plus de 10 000 logements, les écoles, des collèges, les lycées et de nombreux équipements professionnels. Près de 3 familles vaudaises sur 4 sont chauffées quotidiennement par le réseau de chauffage urbain.

Vue de l’usine de chauffage urbain de Vaulx‑en‑Velin, avec Villeurbanne et Lyon en arrière plan – avril 2021

Pour + d’informations :


Risques majeurs

Les risques majeurs se définissent comme la possibilité d’un événement d’origine naturelle ou anthropique dont les effets peuvent mettre en jeu un grand nombre de personnes, occasionner des dommages importants et dépasser les capacités de réaction de la société. Un risque majeur est caractérisé par sa faible fréquence et par son énorme gravité. Il est la combinaison entre un aléa et un enjeu, par exemple si une zone est inondable et très urbanisée, alors il y a risque pour les populations.

Pour en savoir plus :

L'aléa +l 'enjeu = le risque majeur


Zone maraîchère et agricole

Cette zone de 250 hectares (ha) dont 200 ha agricoles est exploitée en maraîchage et grandes cultures.
Un projet de territoire « Terres du Velin » étendu également sur le territoire de Décines pour une surface totale de plus de 400 ha a été défini par différents partenaires institutionnels (les 2 communes, la Chambre d’Agriculture, la Safer, la Métropole de Lyon). Ils souhaitent pérenniser l’activité maraîchère, en confortant les exploitants dernièrement installés mais aussi en facilitant l’installation de nouveaux maraîchers.

Ce territoire est classé PENAP (dispositif issue de la loi relative au développement des territoires ruraux – DTR – du 23 février 2005). C’est un zonage qui permet de figer la vocation agricole et/ou naturelle des terrains qu’il concerne au niveau des documents d’urbanisme (PLU et SCOT).
Ce zonage permet également la mise en place de projets de développement rural afin notamment de pérenniser et dynamiser l’activité agricole sur ces territoires grâce au programme PSADERPENAP (projet stratégique agricole et de développement rural).


Charte zéro-phyto

Depuis le 1er janvier 2017, toutes les collectivités sont tenues de désherber leurs espaces publics autrement qu’avec des produits chimiques. La commune de Vaulx‑en‑Velin avait anticipé cette disposition légale puisqu’elle pratiquait déjà le zéro phyto dans ses parcs, ses jardins, sur les sols imperméables, les aires de jeux, près des crèches, des écoles ou des points d’eau.
Des solutions alternatives aux désherbants chimiques ont été mises en place depuis plusieurs années et dès 2015, la commune a signé la « charte régionale d’entretien des espaces publics, objectif zéro pesticides ».


Éco-projets

Appel à éco-projets 2020

La 2ème édition de l’appel à éco-projets a eu lieu en 2020/2021. 27 projets ont été déposés sur le site participatif www.monavis-vaulx-en-velin.net, confirmant ainsi le succès de cette démarche. Ce dispositif s’articule autour de 4 grandes phases :

  1. le dépôt des projets sur la plateforme www.monavis-vaulx-en-velin.net
  2. le vote en ligne
  3. l’audition des porteurs de projets par la commission extra-municipale Développement durable
  4. la délibération de l’exécutif qui vote les aides allouées à chaque projets lauréats

Pour l’édition 2020/2021, un budget global de 20000€ a été alloué pour l’ensemble des projets. Le règlement établi que les subventions sont comprises entre 200€ et 4000€ par projet. Au total, sur 27 projets, 16 ont été retenus, parmi lesquelles 12 associations, 2 acteurs privés (1 bailleur social et 1 EHPAD), 1 collectif d’habitantss et 1 collège asssocié à une école primaire.

Zoom sur l’éco-projet de spirale aromatique à l’école Beauverie :


+ d’info

Documents à télécharger :


Contact

Service Environnement 19 rue Jules Romains 69120 Vaulx‑en‑Velin

Accès rapides