Vaulx-en-Velin

Publié : 30 août 2018 Mise à jour : 16 mai 2024
22 930 vues

Grands Projets

Médiathèque Maison de Quartier Léonard de Vinci - juillet 2020

 

La Ville développe un ambitieux plan de renouvellement urbain, moteur de développement et d’attractivité de l’ensemble du territoire vaudais. Il est composé de plusieurs grands projets :

    Tramway T9

    Une nouvelle ligne de tramway à Vaulx‑en‑Velin pour 2026

    En 2026, la ligne de tramway T9 permettra de relier Vaulx‑en‑Velin La Soie à Charpennes, en traversant Vaulx‑en‑Velin et Villeurbanne.

    Le T9 transformera le paysage et votre cadre de vie. Il facilitera les déplacements, en reliant le sud et le nord de Vaulx‑en‑Velin, en connectant les campus de La Doua et les pôles de formation et d’enseignement supérieur à Vaulx‑en‑Velin, tout en donnant un accès simplifié aux autres lignes de transport en commun. Il offrira une alternative efficace à la voiture, pour une ville plus apaisée.

    Le tracé de la ligne de tramway T9

    Tracé du tramway T9 – établi en 2021

    La ligne de tramway T9 permettra de relier Vaulx‑en‑Velin La Soie à Charpennes. Elle traversera Vaulx‑en‑Velin (La Soie, Quartier Est, Centre-Ville, Mas du Taureau) puis Villeurbanne (Saint-Jean, Les Buers/Croix-Luizet/La Doua).

    La concertation

    Pour accompagner ce projet de grande envergure, Sytral Mobilités organise une concertation en 3 étapes : la concertation préalable, la concertation continue et l’enquête publique.

    Travaux du tramway T9

    Futur pont du Tram T9 au dessus du canal de Jonage en 3D

    Image tramway

    En 2024, les travaux permettant l’arrivée de la ligne T9 commencent. Vos rues vont ainsi connaître des transformations, qui continueront jusqu’à la mise en service de la ligne en 2026. Votre quotidien et vos habitudes seront modifiées pendant cette période.

    Consulter la page infos travaux de Sytral Mobilités


    Projet urbain du Mas du Taureau

    Vue aérienne de la nouvelle Médiathèque, l'Atelier Leonard de Vinci, au Mas du Taureau - avril 2021
    Vue aérienne de la nouvelle Médiathèque, l’Atelier Leonard de Vinci, au Mas du Taureau – avril 2021

    Cet ambitieux projet de renouvellement urbain a pour objectif le développement de nouvelles formes d’habitat, de commerces et d’activités économiques, dans le prolongement du centre-ville et de la rénovation urbaine engagée depuis le début des années 2000.

    La qualité paysagère et environnementale, ainsi qu’un important programme d’équipements publics développés par la Ville, permettront de renforcer les services de proximité et la qualité de vie du quartier.

    2022 – 2030 : un quartier qui se transforme

    Carte du projet de renouvellement urbain du Mas du Taureau
    • Arrivée du tramway T9 qui relie le quartier au cœur de la métropole. 
    • Création d’un parc urbain et de nouvelles rues.
    • Rénovation de 4 écoles du quartier et construction de nouveaux équipements publics : infrastructures sportives, maison du projet et de la création. 
    • Espaces publics de qualité et facilitation des déplacement dans le quartier. 
    • Construction de 1300 logements, avec terrasse ou balcon. Des immeubles à taille humaine, avec un maximum de 5 étages. 
    • Rénovation des immeubles qui en ont besoin. 
    • Développement de l’accès au savoir et aux loisirs avec réalisation de l’Atelier Léonard de Vinci (médiathèque – maison de quartier), d’écoles et de terrains de sport. 
    • Accueil d’activités artisanales et de commerces. 
    Visite du quartier avec les habitants – 17 juin 2021

    Un quartier conçu avec les Vaudaises et les Vaudais

    Ateliers, cafés du projet, visites commentées, enquêtes en ligne : en 2021, 400 habitants et habitantes ont participé à la concertation.

    + d’infos sur le Projet urbain du Mas du Taureau


    Atelier Léonard de Vinci (Médiathèque – Maison de quartier)

    Façade de l’Atelier Léonard de Vinci – 2022

    Conçu par l’architecte Rudy Ricciotti et inauguré en 2022, l’Atelier Léonard de Vinci marque une étape importante dans le projet de renouvellement du quartier du Mas du Taureau. D’une surface de 2500 m2, cet équipement innovant se situe sur l’avenue Maurice Thorez, et sera desservi par le tramway T9 en 2026. 

    Présentation des ateliers : sérigraphie, origami, jeux vidéos, 3D, etc. Film court présenté lors de l’inauguration de l’Atelier Leonard de Vinci le 2 juillet 2022

    Dès 2015, la Ville de Vaulx‑en‑Velin, avec le soutien de ses partenaires, a décidé d’engager la construction d’un lieu de vie social et culturel, au cœur du quartier. Ce projet ambitieux s’appuie sur une démarche de concertation avec les acteurs et actrices du territoire. Il contribue à forger une nouvelle image d’une ville ouverte sur le monde, populaire, intelligente et porteuse d’initiatives innovantes participant au développement économique, culturel, éducatif et social au service des Vaudais et des Vaudaises.

    + d’info sur l’Atelier Léonard de Vinci 


      Projet Carré de Soie

      Carte du quartier Carré de Soie
      Un territoire hyper-connecté en transport en commun © Mission Carré de Soie

      À cheval entre Villeurbanne et Vaulx‑en‑Velin, le Carré de Soie est un territoire particulièrement bien situé. Il se trouve à 15 minutes de la Part-Dieu, de la Presqu’île lyonnaise ainsi que de l’aéroport Saint-Exupéry.
      Logements neufs, pôle de commerces et de loisirs, esplanade Tase … de nouveaux espaces de vie et de verdure apparaissent au sud de Vaulx‑en‑Velin.

      Renommé pour son patrimoine industriel remarquable, le Carré de Soie est marqué par l’histoire de son usine Textile Artificiel du Sud-Est (dit usine Tase). Cette usine de soierie artificielle fut à l’origine de la cité des jardins associant logements, équipements publics, lieux de culte et commerces. L’usine Tase est aujourd’hui en partie classée aux Monuments historiques.

      + d’infos sur le projet Carré de Soie


      Grandes Cités et esplanade Tase

      Grandes Cités Tase

      Un patrimoine architectural remarquable

      Construites en 1924 par la famille Gillet, à deux pas de l’usine Tase, les Grandes Cités du même nom sont un symbole de l’histoire industrielle de la métropole. Aujourd’hui, elles se renouvellent pour apporter confort et modernité à leurs habitants. Objectifs : redonner sa splendeur d’antan à un patrimoine chargé d’histoire, améliorer le confort des habitants, diminuer l’empreinte énergétique, aménager les pieds d’immeubles et conserver l’âme des cités-jardins.

      La transformation des Grandes Cités Tase en chiffres : 

      • 26,1 millions d’euros dédiés à la réhabilitation et à la résidentialisation des Grandes Cités
      • 298 logements concernés au total
      • Un site de près de 5 hectares
      • Plus de 900 habitants concernés
      Les grandes Cités Tase, un quartier bordé par la nature – septembre 2022
      Jardin des Cités Tase- septembre 2022
      Les élus de la Ville de Vaulx‑en‑Velin et de la Métropole de Lyon lors du lancement des travaux – 15 septembre 2022

      + d’infos sur le projet des Grandes Cités Tase

      Maison du Projet des Grandes Cités Tase 47 avenue Roger Salengro 69120 Vaulx‑en‑Velin
      Courriel : contact@lesgrandescitestase.fr

      Esplanade Tase

      Lieu de détente, ludique et familial, situé au pied du château d’eau, à deux pas de la station de métro Vaulx‑en‑Velin La Soie, l’esplanade Tase offre de nombreux aménagements, tels que des tables ping-pong, des jeux en bois et des trampolines.

      Cet espace, grand comme 2 terrains de football, est aménagé pour permettre de passer un agréable moment en famille : l’occasion aussi de profiter des tables de pique-nique le temps d’un repas ou d’apprécier la fraîcheur de la fontaine.

      Pour se reposer : des transats, des bancs et des espaces de pelouse sont mis à disposition. Enfin, cet espace est également équipé de toilettes publiques.

      L’esplanade, c’est aussi :

      • 260 nouveaux arbres plantés, dont une dizaine plantés par des écoliers
      • 20 essences d’arbres différentes, dont 8 essences d’arbres fruitiers
      • 2500 arbustes et 3500 plantes vivaces
      • 8000 m3 de terres végétales extraites du chantier du Parc Olympique Lyonnais et réutilisées pour l’esplanade

      Équipement mutualisé Ville Campus

      La présence sur le territoire de Vaulx‑en‑Velin du campus universitaire et de ses deux grandes écoles, l’ÉCOLE Nationale des Travaux Publics de l’Etat (ENTPE) et l’ÉCOLE Nationale Supérieure d’Architecture de Lyon (ENSAL) est un atout rare qui a permis d’imaginer une orientation originale pour le renouvellement urbain de Vaulx‑en‑Velin.

      Afin d’ouvrir davantage le campus sur la ville, un projet de création d’équipement, dont l’usage sera partagé entre la Ville et les grandes écoles du Campus, a été développé. Ce projet s’inscrit, d’une part, dans le schéma de développement de l’urbanisme universitaire de la métropole de Lyon (SDU), et d’autre part, dans l’opération ZAC Hôtel de ville. Il permettra de satisfaire le besoin d’extension des espaces d’enseignement de l’ENSAL et offrira un espace de rencontres, une plateforme d’innovation pédagogique ouverte, équipée et connectée favorisant l’apprentissage, la réussite et le lien avec le milieu socio-économique.

      L’équipement mutualisé a pour ambition de favoriser les collaborations entre les acteurs du monde économique, de l’enseignement secondaire et supérieur, de la formation professionnelle et du développement social. Il proposera d’accueillir et de déployer de nouvelles formes de collaborations (entreprises / écoles / associations et collectivités) qui se traduiront par de nouvelles façons de former, de recruter, d’étudier, de participer, de débattre…

      Ce projet constitue la première étape d’un développement de la formation et de la vie étudiante sur la ville, qui se poursuivra avec le pôle de formation de la ZAC du Mas du Taureau. Ce projet passe par la réalisation d’un bâtiment sobre, fonctionnel, performant, durable et modulable, de plus de 2000 m², avec une structure bois et des isolants bio-sourcés.


      Maison de santé pluriprofessionnelle

      Mise en service en décembre 2022, la Maison de santé pluriprofessionnelle se situe 2 Rue Alexandre Dumas. Elle permet de développer l’offre de soins existante au sud de la commune, secteur en fort développement et d’améliorer la prise en charge des patients, avec la mise en place d’actions de prévention, de dépistage et d’éducation thérapeutique.

      La Maison de santé pluriprofessionnelle en chiffres :

      • 370 m² de surface, au rez-de-chaussée d’un immeuble d’habitation
      • 5 bureaux de kinésithérapeutes.
      • 3 bureaux de médecins
      • 1 bureau infirmier
      • 1 hall d’accueil
      • 1 gymnase pour les exercices de kiné

      Sport : piscine Jean Gelet et équipement sportif Aimée-Marie Lallement

      Piscine Jean Gelet : réhabilitation et extension

      Perspective de la piscine Jean Gelet – visuel non contractuel (aménagements susceptibles d’être modifiés)

      Du fait de son ancienneté et de sa configuration, la piscine Jean Gelet ne permettait plus de répondre ni à l’évolution des normes appliquées aux équipements aquatiques publics (hygiène, renouvellement de l’eau, …), ni aux besoins actuels et futurs de la population : les scolaires, les associations et le grand public, en particulier en termes d’accessibilité.

      Les objectifs de cette réhabilitation consistent à améliorer l’accueil du public, maintenir le niveau de service rendu à la population, maintenir le niveau d’apprentissage en matière de natation et contribuer à l’amélioration du patrimoine de la ville

      Le projet comprend la réhabilitation de l’existant ainsi qu’une extension permettant d’améliorer les conditions d’accueil du public :

      • restructuration de la zone bassin
      • rénovation complète des installations techniques
      • extension permettant une mise aux normes et une amélioration de l’équipement sur certains points fonctionnels, de sécurité et de gestion technique (agrandissement de l’accueil, des vestiaires, des locaux techniques)
      • amélioration des performances énergétiques avec des travaux sur l’enveloppe du bâtiment existant et le choix d’équipements performants
      • aménagement des espaces extérieurs

      Construction de l’équipement sportif Aimée-Marie Lallement

      La ville de Vaulx‑en‑Velin connait une croissance démographique soutenue, nécessitant la construction de nouveaux équipements sportifs. Situé 9 Avenue Marcel Cachin (Village), l’équipement sportif a ouvert en 2023. Il est constitué d’une ossature en bois et de matériaux bio-sourcés, avec une simplicité des volumes et des formes. Il se développe sur près de 2000 m², en deux grandes halles séparées par un bloc servant. Il comprend notamment :

      • 16 jeux couverts et 12 jeux extérieurs
      • Une tribune principale de 160 places en gradin
      • Un club house
      • Des vestiaires et sanitaires

      Nouvelles écoles

      École Katherine Johnson

      Portrait de Katherine Johnson
      Katherine Johnson
      Physicienne, mathématicienne et ingénieure américaine, née le 26 août 1918, elle a contribué aux programmes aéronautiques et spatiaux de la NASA.

      Inaugurée le 17 novembre 2022, l’école Katherine Johnson est située à l’angle des rues Dumas et Chénier, dans le secteur Vaulx‑en‑Velin les Brosses. Ce projet répond aux besoins en équipements liés au projet Carré de soie et à la réalisation des logements sur le secteur des Brosses où se créent également d’importants espaces publics végétalisés.

      Conçu par le cabinet d’architecture Rue Royale Architectes, le groupe scolaire Katherine Johnson dispose de 15 salles de classe (6 classes en école maternelle et 9 classes en école élémentaire), d’un pôle restauration, d’un pôle périscolaire, de salles d’activité, d’une bibliothèque, d’un pôle RASED (réseaux d’aides spécialisées aux élèves en difficulté), d’espaces dédiés aux professeurs et d’un toit végétalisé.


      École Odette Cartailhac

      École transitoire

      Située au croisement de l’avenue des Canuts et de l’avenue Roger Salengro, l’école transitoire Odette Cartailhac accueille 8 classes élémentaires, 4 classes maternelles, 1 classe d’unité pédagogique pour élèves allophones arrivants (UP2A), 1 restaurant scolaire, 1 accueil de loisirs périscolaires. En attendant la construction de l’école définitive, les élèves ont été accueillis dans cette école transitoire à la rentrée 2019. Environ 200 enfants, majoritairement issus de l’école Ambroise Croizat, ont fait leur rentrée, suite à la redéfinition des périmètres scolaires en concertation avec l’Inspection d’académie, les directions d’école et les parents d’élèves.

      Les travaux se sont déroulés au cours de l’été 2019 de la façon suivante : démontage et transport des bâtiments modulaires de l’école transitoire René-Beauverie, terrassement, fondation et réseaux, installation des bâtiments modulaires, pose des revêtements, installation du mobilier, pose des jeux de cours et du mobilier extérieur, engazonnement et plantation (Vacances d’automne).

      École Odette Cartailhac – visite du chantier, en présence de la Maire Hélène Geoffroy – 16 juin 2023

      École définitive

      École Odette Cartailhac - visite du chantier, en présence de la Maire Hélène Geoffroy - 16 juin 2023Ce projet participe au renouvellement du quartier autour des questions de développement durable. 

      • Il sera situé entre l’allée du Textile et l’Esplanade Tase.
      • Il comptera 15 classes (6 en maternelle et 9 en élémentaire).
      • Il intégrera également des salles mutualisées : bibliothèque centre documentaire, salles pour les activités notamment périscolaires, restaurant scolaire (self) et salle pour les parents.
      • L’agence Patey Architectes est le maître d’œuvre de ce projet. 

      L’architecture du futur bâtiment évoque le « cocon en fil de soie », en référence à l’histoire du quartier, et s’inscrit dans une démarche environnementale forte. La construction produira plus d’énergie qu’elle n’en consommera (bâtiment à énergie positive), intégrant un système de géothermie (chaleur puisée dans le sol), des panneaux photovoltaïques et des surfaces végétalisées.

      Grand Projet de Ville (GPV)

      Espace Benoît Frachon - Grand Projet de Ville
      Locaux du GPV à l’Espace Benoît Frachon – juillet 2021

      Le Grand Projet de Ville vise à améliorer la qualité de vie des habitants de Vaulx‑en‑Velin, en particulier ceux des quartiers les plus défavorisés, en rénovant les logements, en créant de nouveaux espaces publics et en développant les services et les équipements de la ville.

      Il est constitué d’une équipe d’ingénieurs et de spécialistes dont l’action se porte sur la rénovation urbaine, le développement économique, l’emploi, la cohésion sociale, le vivre ensemble, la lutte contre les discriminations et la participation des habitants. Ses locaux se situent dans l’Espace Benoit Frachon, au Mas du Taureau.

      Périmètre des quartiers prioritaires de la ville
      Périmètre des QPV

      Mandaté par l’État, la Métropole de Lyon et la Ville de Vaulx-en-velin, le GPV contribue à faire vivre un lien permanent entre les actions locales et les politiques d’agglomération, garantissant ainsi l’efficacité de la Politique de la Ville.

      Le GPV intervient dans le prémiètre des QPV (Quartiers Prioritaires de la politique de la Ville). Ils incluent les quartiers suivants : Grappinière, Petit Pont, Grolières, Noirettes, Mas du Taureau, Cervelières Sauveteurs, Pré de l’Herpe, Centre Ville, Ecoin-sous-la-Combe, Vernay-Verchères, Thibaude, La Balme, La Tase, Genas Chénier.

      Exemples de projets urbains réalisés : Les Grolières (1994-1999), La ZAC Centre-ville (1995-2008), Ecoin sous la Combe (2006-2010), Vernay-Verchères (2012-2015), etc.

      + d’infos sur le GPV

      Accès rapides