Publié le : 27 septembre 2018 Mise à jour : 6 septembre 2019
1307 vues

Festivals culturels


À VAULX JAZZ

Saxophones, trompettes et tuba
Créée en 1988 par la Ville de Vaulx-en-Velin, le festival A Vaulx Jazz est le premier événement culturel de la ville (plus de 18500 spectateurs en 2017) et bénéficie d’une renommée nationale et internationale.

À Vaulx Jazz n’est pas né par hasard à Vaulx-en-Velin : le jazz, art de la liberté, outil d’émancipation, demeure la musique du métissage par excellence. Tout au long de son histoire séculaire, dans la joie comme dans la douleur, le jazz s’est enrichi de ses apports successifs, accueillant et assimilant l’influence des cinq continents.

Aujourd’hui plus que jamais le jazz est un voyage, un genre qui dès l’origine mêle les cultures, les influences pour dire sa quête d’évasion et de liberté, un genre et une Ville qui vont bien ensemble.

À Vaulx Jazz sait métisser le charme originel et la création avant-gardiste, les musiques épurées et l’exubérance festive, les musiciens d’ici et d’ailleurs, les publics profanes et initiés. Artistes de renommée internationale, jeunes pousses régionales et créations artistiques sont au cœur de la programmation, démontrant la vitalité de cette musique.

Le festival À Vaulx Jazz – dorénavant biennal – a fêté sa 31ème édition en mars 2019. Durant trois semaines, ce sont près de 30 événements (concerts, expositions, cycle jazz et cinéma, conférences…) qui se sont déroulés à Vaulx-en-Velin (dont 7 soirées au Centre cultuel Charlie Chaplin, la « Maison » du festival), mais aussi dans la Métropole.

À l’image de cette musique, le festival est aussi est surtout un moment de partage, de convivialité et de rencontre.

Références :

Quelques artistes internationaux programmés lors du festival :
Omar Sosa, Paolo Fresu & Trilok Gurtu/ Joe Lovano/ Tony Allen/ Aka Moon/ Saul Williams / Colin Stetson/ Avishai Cohen/ Marc Ribot / Louis Sclavis/ Sun Ra Centennial/ Thomas de Pourquery Supersonic/ Robert Glasper Experiment feat Yasiin Bey aka Mos Def/ Bill Frisell/ Medeski, Martin & Wood/ Youn Sun Nah/ Vincent Courtois / Dianne Reeves/ Gregory Porter/ Emile Parisien/ Vincent Peirani/ Jean-Jacques Milteau/ Richard Galliano/ Enrico Rava/ Ron Carter/ Das Kapital/ Tigran Hamasyan/ Jason Moran/ Abraham Inc feat David Krakauer, Fred Wesley & Socalled/ Avishaï Cohen/ Terez Montcalm/ Jeff Lee Johnson/ Andy Emler/ Steve Coleman/ Nguyen Lê/ Omara Portuondo/ Patricia Barber/ Marc Ribot/ ARFI/ E.S.T/ Madeleine Peyroux/ Dee Dee Bridgewater/ Manu Dibango and The Soul Makossa Gang/ Benny Golson/ Ahmad Jamal/ Didier Lockwood/ Charlie Haden/ Magic Slim/ Archie Shepp/ Michel Portal/ Michel Petrucciani…

Plus d’informations sur :

www.avaulxjazz.fr


ARTA SACRA

Musiques – Conférences – Cinéma –Contes – Ateliers

Derviches tourneurs

Arta Sacra revient pour une troisième semaine à travers les traditions sacrées de cultures ancestrales. Forts d’une deuxième édition plébiscitée par un public curieux et séduit, dont vous avez peut-être fait partie, nous tentons de maintenir le cap de nos exigences ainsi que notre objectif de faire d’Arta Sacra, une multitude d’évènements et de lieux de rencontre aussi bien pour les artistes que pour le public.

Si le message du festival se fait évidemment entendre à travers sa programmation, c’est avant tout dans l’ouverture et l’échange proposés que nous vous attendions. Et vous avez répondu présents, c’est pourquoi nous mettons une nouvelle fois l’accent sur les ateliers et conférences. Les concerts repas seront également de retour sur des airs percussifs vénézuéliens aux saveurs de cacao.

Tous ces événements s’articulent autour d’une programmation musicale rassemblant une nouvelle fois artistes régionaux et internationaux. Car il ne s’agit pas seulement d’échanger entre nous, mais d’aborder l’échange ailleurs, comme un voyage que l’on fait à l’étranger, et aussi comme celui que fait l’étranger ici, parfois par choix, parfois contraint dans l’exil.

Arta Sacra rend ainsi hommage aux traditions sacrées, pour certaines bien vivantes mais pour d’autres, parfois en passe de tomber dans l’oubli.
Au-delà des traditions, Arta Sacra rend aussi hommage aux Hommes qui les portent. Cette année, nous apprenions la tragique disparition d’Adel Salameh. Ami, frère de certains, il était pour toutes et tous une figure immense du Oud, qu’il représenta pour la première édition d’Arta Sacra en 2017 avec la chanteuse Naziha Azzouz. Pour l’homme qu’il fut et l’honneur qu’il nous fit, nous souhaitons aujourd’hui l’honorer en lui dédiant l’ouverture de cette édition.

Les célébrations et rencontres culturelles sont nombreuses à Vaulx-en-Velin, tout au long de l’année, et Arta’Sacra s’inscrit pleinement dans ce riche éventail. Car c’est bien la beauté de notre monde que de receler encore et encore de domaines à découvrir, d’artistes à rencontrer, de traditions et de cultures à étudier, d’expériences à vivre et de temps à partager.

Le collectif Arta’Sacra

Plus d’informations sur : la page Facebook d’Arta Sacra
Voir le programme de l’édition 2019, rendez-vous en page Actualités


Biennale des Cultures Urbaines

Trois hommes et deux femmes
L’urbanité a développé des explorations culturelles multiples, des pratiques artistiques et sportives nouvelles en autant de gestes et d’expressions libératoires dans un rapport créatif, ludique, festif à la ville et au monde.

À l’instar du Jazz ou du Rock, l’apport des Cultures Urbaines est aujourd’hui indéniable. La dimension sociale s’est enrichie, au fil d’un temps court, d’esthétisme, d’élégance, de professionnalisme. Ces pratiques révèlent l’exceptionnelle vitalité d’une jeunesse particulièrement créative, d’une jeunesse dans son temps dont la force réside aussi dans le monde collectif de l’exercice.

Comme tous les arts populaires non-légitimés au départ, les Cultures Urbaines ont désormais conquis maturité et rayonnement artistiques sans, pour autant, volonté de domination parfois présente dans des arts supposés savants.

La biennale des Cultures Urbaines à Vaulx-en-Velin (« es-qualité »), s’inscrit dans une volonté de rendre possible toutes les appropriations culturelles y compris celles qui conjuguent subversion et performance, provocation et créativité.

Le spectacle est au rendez-vous ; le niveau aussi avec des artistes de renommée internationale. La programmation mets en scène diverses expressions d’un Art né de et dans la Ville pour y grandir et s’y épanouir.


Film court francophone : un poing c’est court

Le Festival du Film Court Francophone de Vaulx-en-Velin propose de découvrir toute la créativité du cinéma francophone émergent dans son format court à travers une sélection de courts-métrages de fiction, animation et documentaire.
Aussi intitulé [Un poing c’est court], c’est un festival engagé et engageant qui a fait le choix de développer l’engagement citoyen par le biais du cinéma et de mettre en avant la diversité culturelle des œuvres et des auteur.e.s issus de l’espace francophone mondial.
Festival au grand cœur, cette manifestation est une affaire de passionné.e.s, qui se déroule sur un territoire aux racines multiples : Vaulx-en-Velin est une ville un peu rebelle, un peu à part, toujours attachante et le festival vibre de toute son histoire.
Le festival met en avant un cinéma qui ne transige jamais sur la qualité de sa programmation et qui accueille des réalisatrices et réalisateurs issu.e.s de tout l’espace francophone sur des sujets forts et qui enclenchent le débat.

Un rendez-vous incontournable de la Ville

En plein cœur de l’hiver, chaque année au mois de janvier, durant 9 jours consécutifs, la ville de Vaulx-en-Velin devient un lieu de brassage et d’échanges multiculturels autour du cinéma d’auteur dans son format court. Les films de courts-métrages en compétition soulèvent les débats, bousculent les mentalités et donnent un aperçu des enjeux rencontrés par tout un chacun (et chacune) : à l’échelle de l’individu, de la famille, d’un groupe social, d’un pays ou de la planète.
Fictions, documentaires, animations
Le Festival du Film Francophone de Vaulx-en-Velin • [ un poing c’est court ] met en avant la diversité culturelle des œuvres francophones en un panorama de courts-métrages montrant la vivacité d’un cinéma ancré dans la réalité qui cherche à décrire le monde contemporain.

Plus d’informations sur :
www.unpoingcestcourt.com