Vaulx-en-Velin

Publié : 28 août 2023 Mise à jour : 29 août 2023
147 vues

7 monuments remarquables : l’École Pierre et Marie Curie

L’École Pierre et Marie Curie 

La construction de l’école Pierre et Marie Curie marque à la fois le début de l’histoire architecturale des écoles primaires dans la commune mais également l’histoire municipale avec l’apparition des premiers équipements de la ville.

En effet, de très nombreuses autres écoles vont être bâties durant le XXe et en ce début du XXIe siècle. On distingue trois grandes périodes constructives des écoles primaires vaudaises. Dernièrement au Sud, le groupe scolaire Catherine Johnson a été construit et prochainement le groupe scolaire Odette Cartailhac sera inauguré à la rentrée 2024.

L’ecole Pierre et Marie Curie révèle au même titre que les autres écoles un rôle important dans l’organisation urbaine et la vie sociale des quartiers.

Quant aux origines du projet d’école dans le quartier, celles-ci sont bien plus lointaines, elles remontent dès 1888 où est imaginé un premier projet d’école intercommunale. Le projet est retardé dans l’attente de trouver un financement.

Point architecture  

Après l’achat d’une parcelle à M Chanat en 1910, l’école est construite à partir de 1912, elle s’implante parallèle à la route de Genas et elle se déploie sur deux niveaux. La façade principale sur rue est de composition classique, harmonieuse avec une recherche de symétrie dans son organisation. Le style architectural est riche.

Le centre de la façade est mis en relief par un avant-corps central, couronné par un fronton courbe dans lequel figure une horloge conférant une dimension publique à l’école. Les extrémités se démarquent du reste de la composition par des ressauts. Les fenêtres situées sur les bords et au centre sont surmontées par des entablements qui comportent des cartouches avec l’inscription d’un des trois mots de la devise républicaine : Liberté, Egalité et Fraternité. Le cartouche central comporte la mention : ÉCOLE Communale.

Les différents niveaux du bâtiment sont soulignés par des bandeaux. Le traitement des fenêtres est différencié selon les parties de la façade. On note pour le premier, une série de quatre fenêtres géminées sauf pour celle situées sur les bords et une seule à l’étage, centrée par rapport à celles de l’étage inférieur.