Vaulx-en-Velin

Publié : 25 avril 2024 Mise à jour : 16 mai 2024
44 vues

Jeudi 6 juin – Ciné-débat autour de la Justice restaurative

Dix ans après la Loi Taubira, la Justice restaurative comme mode de résolution sociale des conflits, se trouve encore méconnu du grand public. 

Une découverte de cette approche vous est proposée jeudi 6 juin à 18h aux Amphis, avec la projection du film français, réalisé par Jeanne Herry « Je verrai toujours vos visages », suivie d’un temps d’échanges sur celui-ci et ce qui est fait aujourd’hui dans notre société.

Ce temps sera coanimé par le Parquet de Lyon et l’association SynerJR. 

Inscription à l’événement

Cinéma-conférence

Jeudi 6 juin à 18h

Cinéma Les Amphis,
12 rue Pierre Cot

Qu’est-ce que la justice restaurative ?

Appelée également « justice restauratrice » ou « justice réparatrice », elle offre un espace confidentiel, sécurisé et volontaire, de parole et d’échanges sur les ressentis, les émotions, les attentes de toutes les personnes concernées par l’infraction et ses répercussions. Le tout, encadré par une ou un médiateur.

Complémentaire de la justice pénale, celle-ci est totalement gratuite et a comme objectif principal, la reconstruction de la victime, la responsabilisation de l’auteur de l’infraction, ainsi que sa réintégration dans la société.

Instaurée dans la justice française par la loi Taubira du 15 août 2014, relative à l’individualisation des peines et renforçant l’efficacité des sanctions pénales, il est écrit dans l’article 18 : « À l’occasion de toute procédure pénale et à tous les stades de la procédure, y compris lors de l’exécution de la peine, la victime et l’auteur d’une infraction, sous réserve que les faits aient été reconnus, peuvent se voir proposer une mesure de justice restaurative ».

 

Je verrai toujours vos visages

Affiche du film "Je verrai toujours vos visages"
Affiche du film « Je verrai toujours vos visages »

Sorti en mars 2023 dans les salles de cinéma françaises, ce film, réalisé par Jeanne Herry, met en lumière l’approche de la justice restaurative et traite des sujets de la réparation et du lien entre victimes et agresseurs.

Retrouvez son synopsis et sa bande-annonce : 

Depuis 2014, en France, la Justice Restaurative propose à des personnes victimes et auteurs d’infraction de dialoguer dans des dispositifs sécurisés, encadrés par des professionnels et des bénévoles comme Judith, Fanny ou Michel.

Nassim, Issa, et Thomas, condamnés pour vols avec violence, Grégoire, Nawelle et Sabine, victimes de homejacking, de braquages et de vol à l’arraché, mais aussi Chloé, victime de viols incestueux, s’engagent tous dans des mesures de Justice Restaurative.

Sur leur parcours, il y a de la colère et de l’espoir, des silences et des mots, des alliances et des déchirements, des prises de conscience et de la confiance retrouvée… Et au bout du chemin, parfois, la réparation…