Publié le : 2 mars 2021 Mise à jour : 9 avril 2021
377 vues

Évènements autour de la Journée Internationale des Droits des Femmes

Journee internationale des droits des femmes 2021

Cette année, les événements autour de la Journée Internationale des Droits des Femmes se déroulent en ligne. Au programme des animations ainsi que des contenus vidéos  en lien avec l’égalité femmes / hommes et le respect des droits des femmes.

Allocution d’Hélène Geoffroy, Maire de Vaulx-en-Velin

Lire l’allocution en mode texte

Chères Vaudaises, Chers Vaudais, Vous le savez, la situation sanitaire ne nous permet pas de donner aux manifestations publiques toute leur ampleur comme nous le faisons en particulier dans le cadre de la Journée internationale pour les droits des Femmes. Là encore, il s’agit de ne faire courir aucun risque de contagion aux Vaudais. Pour autant, le 8 mars, ici et ailleurs dans le monde, garde toute son importance et sa valeur. Chez nous, avec des vidéos thématiques en ligne sur le site de la Ville. C’est donc sous une forme contrainte que nous honorons le long combat pour les droits des femmes et la nécessité de rappeler, consolider et faire progresser ces droits. Depuis longtemps, cette cause universelle est un axe fort de la politique vaudaise. Je tiens d’ailleurs à saluer les associations et le Collectif des droits des Femmes investis depuis longue date dans cette lutte pour l’Égalité. Les Associations, elles aussi sont empêchées cette année d’organiser des temps forts de réflexion et de convivialité ; des temps ensemble où se rencontrent les femmes mais aussi les hommes de notre ville. C’est une longue lutte pour l’Égalité à laquelle nous devons les avancées et les conquêtes que notre société a réalisées. N’oublions pas qu’en France, il était interdit à une femme de voter, jusqu’à cette Ordonnance du 21 avril 1944, prise par le Comité français de Libération! Et cette conquête tardive de la citoyenneté politique n’est qu’un aspect du long et ardu chemin de l’égalité femmes / hommes… On leur a donc longtemps dénié la moindre conscience politique alors qu’elles prenaient part aux grands combats pour la Liberté, l’Égalité et l’Émancipation. Égalité pourtant qu’évoquait déjà Olympe de GOUGES, en 1791, avec sa célèbre « Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne ». Olympe de GOUGES qui fut d’ailleurs guillotinée. Plus de 130 ans après, les filles n’avaient toujours pas le droit d’étudier comme les garçons et ne pouvaient être bachelière ; elles devront attendre 1924. Avant 1938, les femmes ne pouvaient aller à l’université ni avoir une carte d’identité ou un passeport sans l’autorisation de leur mari ! Avant 1965, une femme ne pouvait travailler sans l’accord de son époux, ni ouvrir de compte en banque à son nom ! Avant 1970, seul le ‘‘chef de famille’’ décidait. La notion d’autorité parentale du couple n’existait pas. Et nous pourrions multiplier les exemples… Rappeler ces quelques droits relativement récents et si évidents à nos yeux aujourd’hui, c’est aussi rappeler les femmes qui ont conduit et incarné de grandes luttes pour les obtenir. Des noms comme Louise Michel, Rosa Luxembourg, Rosa Parks ou, plus proche de nous, Lucie Aubrac, Germaine Tillion, Simone de Beauvoir, Assia Djebar, Simone Veil, Gisèle Halimi,… résonnent dans les mémoires. Si je rappelle quelques-unes des figures féminines emblématiques, c’est pour dire ce que nous devons à leur mérite, à leur courage, à leur force d’affronter un ordre qui les menaçait et qui les reléguait dans un statut de citoyen au rabais. N’oublions jamais ce que nos propres libertés doivent à ces femmes d’exception. Aujourd’hui, grâce à elles et à beaucoup d’autres, nous pouvons dire que les femmes prennent, de plus en plus, la place qui leur revient. La création d’une « Journée internationale des femmes » est évoquée pour la première fois en 1910 à Copenhague, lors de la Conférence internationale des femmes socialistes. Voilà qui nous dit l’universalité de l’engagement des femmes. Des décennies durant, des droits ont été conquis et des avancées considérables ont été obtenues au prix d’engagements sublimes. Les femmes, partout dans le monde, ont souvent été les oubliées de l’Histoire. Elles l’ont pourtant aussi écrite et continuent de l’écrire, parfois même au péril de leur vie. Nous sommes aujourd’hui, ici, loin des conditions d’oppression que connaissent certaines femmes de par le monde, pour autant, des droits des femmes sont encore à faire respecter, à consolider ou à conquérir toujours et partout. Car des libertés qui nous semblent évidentes restent pourtant à conquérir dans bien des pays. Dans des contextes d’oppression, des femmes se lèvent et refusent l’avilissement, la résignation. Le 8 mars permet de donner une plus grande visibilité aux luttes des femmes dans le monde pour leurs Droits et pour l’Égalité. Dans la période convulsive que le monde traverse, restons vigilants face à toute tentative pouvant compromettre l’égalité acquise ou restant à obtenir. Et la crise sanitaire a d’ailleurs montré la fragilité des acquis. En exigeant l’égalité des Droits pour les femmes, ce sont les Droits de toute l’Humanité qu’elles revendiquent et défendent. Si l’enjeu est mondial, c’est ici en France évidemment que nous pouvons le mieux agir dans notre ville, que nous avons le devoir d’agir. Et je pense aux violences et harcèlements dont sont encore victimes de trop nombreuses femmes et aux actions que nous menons pour les protéger. L’inégalité reste encore dans l’accès à la formation, à l’ emploi, l’inégalité reste encore sur la question des salaires, l’inégalité reste encore sur la répartition des tâches ménagères et sur les rôles inscrits dans l’éducation des enfants. Je le dis souvent, les femmes à Vaulx-en-Velin n’ont pas les seconds rôles. Elles écrivent aussi l’Histoire de notre ville et participent à sa marche. Les Vaudaises relèvent de nombreux défis quotidiens. Elles se tiennent debout pour affronter les difficultés. Elles agissent dans de nombreux quartiers pour faire face aux problèmes sociaux, scolaires, familiaux ou encore concernant l’accès aux droits. Elles se mobilisent pour donner à voir des réussites de femmes ; pour montrer la capacité d’innovation et de créativité dans tous les domaines : artistique, politique, familial, éducatif, sportif, professionnel… Les Vaudaises mettent en mouvement leurs espoirs, elles mettent en pratique l’Égalité quels que soient leur parcours personnel, leurs difficultés. Et comme le souligne souvent Myriam MOSTEFAOUI, mon adjointe déléguée à l’égalité femmes/hommes : à Vaulx-en-Velin, les femmes sont au cœur des politiques de Développement durable, d’Éducation, de Sécurité, de Démocratie participative, de Cadre de Vie… Elles sont partie intégrante de la marche, de l’avancée de notre Ville et de son Histoire. Infléchir des siècles d’inégalités et de discriminations est un combat long et permanent. C’est tout le sens de l’engagement et de la portée du 8 mars à Vaulx-en-Velin et dans le monde entier. Je conclurai en saluant toutes celles et tous ceux qui œuvrent à cette cause universelle en s’engageant pour notre Ville et notre Collectivité, pour ses habitants et pour sa jeunesse. Merci de votre attention.

Entrepreneuriat au féminin

À l’occasion de cet événement autour de la Journée Internationale des droits des femmes, 5 vidéos donnent la parole à des entrepreneures vaudaises, à différentes étapes de leur création d’activité.

LES ANIMATIONS


  • Mardi 23/03 dès 9h30

Positive Planet organise en partenariat avec l’Adie, la Pépinière Carco et la Ville de Vaulx-en-Velin un évènement digital sur l’entrepreneuriat au féminin.

Au programme de cette matinée :
  • Tables-rondes
    • Le leadership au féminin
    • Entreprendre en temps de crise
  • Les clés pour lever les freins à la création
  • Témoignages d’entrepreneures de Vaulx-en-Velin avec 
    • Magatte Faye, Consultante en développement durable 
    •  Monica Rodriguez, Art-Thérapeute 
Informations et inscriptions par email à lyon@positiveplanet.ngo ; par téléphone au 06 98 41 06 87 ou directement sur Eventbrite.
 

À l’occasion de cet événement, 5 vidéos donnent la parole à des entrepreneures vaudaises, à chaque étape de leur création d’activité. A venir.

  • Mardis 16 et 23 mars

    Ateliers/ CIDFF

    Femme, mère : le choix de l’emploi
    3 avenue Georges-Dimitrov
    Programme et et inscriptions au 04 72 75 38 40 et m.royer@cidffrhone.fr

  • Lundi 8 mars à 18h30

    Visioconférence – Planétarium

    Des neutrinos sur commande, avec Laura Zambelli, physicienne des particules au Laboratoire d’Annecy-le-Vieux de Physique des Particules (LAPP).
    Public : adultes, ados et enfants dès 8 ans
    Pour regarder le streaming : twitch.tv/planetariumvaulxenvelin.
    Pour pouvoir poser une question et interagir avec Laura, il vous faudra au préalable créer un compte sur Twitch.

  •  L’ASUL VV se mobilise pour la journée internationale des droits des femmes – 8 mars 2021

Ambitieuses, sportives, victorieuses et leaders de demain

INFOS RESSOURCES

Retrouvez l’article de Vaulx Journal consacré à l’égalité femmes – hommes

Ci-après les contacts et permanences évoqués dans l’article

  • Maison de justice et du droit de Vaulx-en-Velin
    27/29 rue Condorcet à VAULX-EN-VELIN
    Tél : 04 37 45 12 40
  • Ateliers pour les mères d’adolescents au Centre d’information sur les droits des femmes et des familles (CIDFF)
    Les mardis de 14 à 16h, 3 avenue Georges-Dimitrov
    Programme et et inscriptions au 04 72 75 38 40 et m.royer@cidffrhone.fr

  • Centre de planification et d’éducation familiale (CPEF)
    Accueil, conseils et consultations médicales par une équipe de médecin gynécologue, sage-femme, conseillères conjugale et familiale et assistante sociale.
    Maison de la Métropole principale de Vaulx-en-Velin, 22 avenue Condorcet
    Courriel : cpef-vaulx@grandlyon.com
    Tél : 04 28 67 26 00

Ailleurs sur internet